Angela Ziltener lauréate Terre de Femmes 2022 Allemagne Fondation Yves Rocher

Angela Ziltener

La femme qui prenait soin des dauphins

Elle est suisse, mais elle travaille dans la mer Rouge en Egypte. Angela Ziltener, biologiste est engagée, depuis plus de dix ans, pour protéger les dauphins de l’activité touristique parfois trop intense et néfaste pour leur survie.

Seuls ceux qui comprennent et apprécient la nature peuvent la défendre

Angela Ziltener répète régulièrement cette phrase comme un mantra qu’elle s’applique très concrètement à elle-même au quotidien. Chercheuse et biologiste affiliée à l’université de Zurich en Suisse, Angela a fondé l’association Dolphin Watch Alliance, et n’a de cesse depuis 10 ans d’étudier et d’observer les dauphins présents dans la mer Rouge en Egypte. Son travail a permis de mettre en lumière le comportement de ces mammifères marins qui se réfugient dans le récif la journée, afin de se reposer, avant de chasser la nuit, en pleine mer. Les travaux de la scientifique ont ainsi démontré le caractère néfaste de l’activité touristique de masse en particulier à Hurghada, spot de plongée très fréquenté par le public.

Elle déplore :

Les dauphins pour lesquels les récifs sont un lieux de repos essentiels sont harcelés par des hordes de touristes désireux de plonger avec eux. Ils sont perturbés et stressés par les bruits. Privés de cette pause de sommeil, Ils peuvent  manquer d’énergie pour s’accoupler, se défendre ou élever leurs petits. Leur système immunitaire peut aussi s’affaiblir.

Les dauphins victimes de leur succès

L’engagement d’Angela sur ce magnifique site de la mer Rouge est salué par la Fondation Yves Rocher à travers le prix Terre de Femmes pour la Suisse, en raison de la nationalité helvétique de la jeune chercheuse. Cette distinction vient récompenser l’action baptisée Care For Dolphins menée à travers son organisation Dolphin Watch Alliance.

Avec cette initiative, Angela œuvre à la mise en place d’un tourisme responsable, et durable.

Elle insiste :

Care For Dolphins, insiste Angela, informe les touristes, la population locale, les tours operateurs, les guides et les capitaines des embarcations sur les besoins de ces mammifères et des menaces pesant sur leur équilibre.

Ainsi, à force de conviction et de discussion, la lauréate a réussi à obtenir l’introduction de deux zones de protection vastes de 420 km2 où la tranquillité des dauphins est assurée. L’accès des bateaux est contraint à un doit d’entrée de 10 dollars par touriste. Une exigence qui limite drastiquement les passages et contribue à décourager les tour opérateurs à bas prix, souvent peu soucieux de la qualité de leurs prestations et de leurs impacts sur l’environnement et les fonds marins.

Imposer de bonnes pratiques

En 2016, Angela va plus loin et parvient à faire accepter un code de conduite à certains professionnels, à travers lequel, chaque signataire s’engage à ne plus proposer ces fameux forfaits payants assurant de faire un « tour de nage »  avec les dauphins. Ainsi, ils doivent se limiter à l’organisation d’activités d’observation  pour permettre à leurs clients de profiter du spectacle sans nuisance. Angela et son équipe animent, également, de très nombreux séminaires de formation. Plus de 200 guides et capitaines de bateaux ont déjà pu y participer. La jeune femme profite de ces cessions pour informer, expliquer et sensibiliser ces professionnels, qui sont en première ligne, de la nécessité de proposer des activités touristiques responsables et respectueuses de la faune sauvage.

A terme, Angela envisage d’aller plus loin avec la mise en place d’une plateforme en ligne où les touristes pourront s’exprimer sur leur expérience en mer et évaluer le comportement des professionnels qui les ont accompagnés en matière de respect de l’environnement et des dauphins.  Mais, plus que tout, la scientifique insiste sur la nécessité de continuer le travail en matière d’éducation. Car pour défendre l’environnement et la faune sauvage, la règle essentielle est d’apprendre, comprendre, connaître.

Plus d’informations sur le projet d’Angela :
 
Vous aussi, vous avez un projet en faveur de la biodiversité, avec une visée sociale et environnementale ? Vous cherchez à être soutenue ?

Candidatez au Prix Terre de Femmes et décrochez peut-être une bourse et le soutien de tout un réseau de femmes engagées.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager