Picture of a tree

Burkina Faso

L’arbre est la source

Depuis 2009, la Fondation Yves Rocher plante des arbres au Brukina Faso pour repousser la sécheresse.

PROJET EN COURS (2)

Dans la province du Sanguié au Burkina Faso, les terres sont de plus en plus arides. Le paysage se transforme peu à peu en savane, poussant les femmes sur les pistes à la recherche du moindre arbre. C’est leur seul moyen d’obtenir du chauffage gratuit pour la cuisson de leurs repas. De plus, le niveau d’eau des nappes phréatiques superficielles a baissé entraînant l’assèchement des puits. C’est du travail supplémentaire quotidien pour les femmes et les enfants à la recherche de ressources d’eau. Ces phénomènes poussent de plus en plus les ruraux à migrer vers la ville. Le projet de Baobab 29 propose d’inverser localement ce phénomène par la reforestation en utilisant les méthodes de l’agroforesterie.

Le projet

Afin de diminuer l’exode rural de la province de Sanguié, et améliorer les conditions de vie des habitants, il est indispensable de faciliter le travail des agricultrices et agriculteurs. Pour ce faire, il faut planter des arbres qui nourrissent les terres arides. C’est le constat qu’a fait Anne-Elisabeth Réhault avant de créer son association Baobab 29.

Depuis 2009, la Fondation Yves Rocher travaille en partenariat avec Baobab 29 pour reconquérir les terres arables de Sanguié. Ainsi depuis 2011, nous nous sommes fixé l’objectif de planter 100 000 arbres par an dans 5 villes de la région grâce au soutien d’une trentaine de pépiniéristes.

Chaque année, après avoir choisi leurs essences, ce sont les agricultrices et agriculteurs eux-mêmes qui plantent sur leurs terrains les arbres récupérés en pépinières. Les grands favoris sont l’argousier, le cassia ou encore le gommier rouge car ils permettent de cerner les parcelles.

Quelques mots sur l'ONG

Baobab 29, créée à l’initiative d’Anne-Elisabeth Réhault, lauréate Terre de Femmes en 2009 est une association spécialisée en agroforesterie et en aménagement des terrains arides. Elle « végétalise » des cordons pierreux à l’aide de Vétiver adapté au terrain en raison de ses racines profondes et ses vertus dépolluantes. Les actions de Baobab 29 se concentrent principalement dans la province du Sanguié, particulièrement touchée par cette problématique.

Zoom sur l'artémisia

Plan d'Artémisia

Au Burkina Faso, le paludisme tue chaque année 438 000 personnes, résistant de plus en plus aux médicaments.

En 2015, Madame Tu Youyou a reçu le Prix Nobel de médecine pour avoir découvert les vertus guérisseuses de l’armoise annuelle (artemisia annua) contre le paludisme.

Pour venir en aide aux médecins-chercheurs mais aussi aux victimes du paludisme, Baobab 29 a décidé d’agir. Ainsi, l’association a pris la noble initiative de mettre en pépinière des plans d’artemisia afra (proche cousin de l’artémisia annua). Il s’agit de trouver des plants, former des pépiniéristes afin qu’ils préparent des boutures d’artémisia. Ces derniers vendront ensuite leurs boutures à l’association pour qu’elle les replante.

La Fondation Yves Rocher est ravie de participer au financement de ce projet.

Vous avez envie d’en savoir plus sur notre programme de plantation d’arbres en France et dans le monde ?

Découvrez PLANT FOR LIFE.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager